Jésus, l'envoyé du Père

Tome 8 / Animation 3


Objectif

Montrer que Jésus est l'envoyé du Père. Il révèle tout le travail du Père.

Dans le livre

Texte(s) biblique(s)

  • Jean:5:1-23

Verset(s) clé(s)

  • Jean:5:19-0:

Déroulement de l'animation

Le jeu du facteur,  la vidéo, le travail de groupe sur le texte du jour, les exprériences à faire avec de l'eau montrent le travail de Jésus : il est envoyé par son Père et reçoit une procuration de sa part pour le représenter sur la terre. Il guérit, pardonne, donne le vrai repos comme son Père. Le jeu du miroir nous aide à comprendre cela.

Vidéo

Versets de la semaine

  • Jean:5:1-9, Jean:5:9-18, Jean:5:19-23, Jean:6:1-14, Jean:6:16-21

Pages

27 à 34

Activités

Accueil des enfants

Description

Accueillir les enfants en leur posant cette question :

Est-ce que vous avez pensé à mettre « des besoins » dans la boite que nous avons fabriquée la dernière fois ? 

Aujourd’hui nous allons parler de quelqu’un qui a pu exprimer son besoin à Jésus. 

 

Introduction au thème

Description

Lors de l’animation précédente nous avons parlé des besoins.

Est-ce que l’on sait toujours de quoi on a vraiment besoin ?

DANS LES LECTURES DE LA SEMAINE, dans l’histoire de Nicodème, il était question d’eau. Est–ce que vous vous souvenez pourquoi ?

 

Sur un tableau blanc, noter les besoins de Nicodème.

Est-ce que Jésus a répondu aux besoins de Nicodème ?

Le jeu du facteur

Prendre une enveloppe dans laquelle vous glisserez une feuille de papier où vous écrirez  « Jésus est l’envoyé du Père ».

Faire mettre les enfants en cercle assis par terre. On choisit un volontaire qui prend l'enveloppe et la dépose derrière l'un des enfants qui doit prendre l'enveloppe et rattrapper le facteur.

Tous les joueurs, excepté le facteur, ferment les yeux et commencent à chanter :

« Le facteur n’est pas passé, il ne passera jamais… Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche !!! »

Pendant la chanson, le facteur tourne autour des autres joueurs et à la fin de la chanson, il doit avoir déposé l'enveloppe derrière le dos d’un enfant. Tous les joueurs doivent regarder derrière eux et celui qui l'a reçue doit se lever et attraper le facteur, en courant autour du cercle. Le facteur doit, quant à lui, prendre la place du joueur qui le poursuit sans se faire toucher.

Si le facteur réussit à s’asseoir sans être touché, il a gagné. L’autre joueur devient donc facteur et une nouvelle partie peut commencer.  Si le facteur est rattrapé et touché, l’autre joueur reprend sa place de départ et le facteur garde son rôle.

Il est possible que le facteur ne dépose pas l'enveloppe à la fin de la chanson. Dans ce cas, les enfants recommencent à chanter.  À noter que si un enfant ne voit pas qu’il a l'enveloppe dans son dos et que la chanson redémarre, il doit prendre la place du facteur.

 

Après le jeu, demander aux enfants s’il leur arrive d’attendre quelque chose avec impatience.

Quand cela arrive, quels sont leurs sentiments ?

 

Sujet de l'animation

Description

Raconter la situation de l’homme paralysé de la piscine en utilisant par exemple la présentation de l’histoire sur BibleTubeEnfants « Une piscine à Jérusalem ». 

https://youtu.be/l5J8nGoO-Es

 

Ou un extrait de film 

« JÉSUS CHRIST, GUÉRISON D'UN PARALYTIQUE » sur https://youtu.be/oxxkQEhQOLk

 

 

 

Sujet de l'animation

Description

Distribuer la feuille annexe avec le texte du jour et les questions.

Corrigé  :

 

  • Pour les gens de Jérusalem ? À apprendre à nager ? Non.

Regarder un plan de Jérusalem et situer la piscine par rapport au temple ! Bonne réponse : À laver les moutons qui allaient être sacrifiés au temple.

  • Pour l’homme paralysé ? Comme un endroit magique où l’on pouvait être guéri.
  • Pour Jésus ? C’était un endroit où l’eau était jaillissante mais surtout un lieu où il savait qu’il allait rencontrer et aider beaucoup de malades.

Remarquer que Jésus vient au devant du malade et lui demande s’il veut être guéri.

Mine de rien, c’est une question importante : l'infirme aurait pu se satisfaire de son état de mendiant.

Il ose prendre son brancard (ce qui était considéré comme un travail le jour du sabbat).

  • Pourquoi les chefs juifs ne sont-ils pas contents ? Parce que Jésus a guéri un homme le jour du sabbat, ce qui est considéré comme du travail.
  • Pourquoi ne doit-on pas travailler le jour du sabbat ? Parce que Dieu le demande dans l'un des dix commandements.
  • Quel est le travail de Dieu, à votre avis ? Le travail de Dieu, c'est de faire le bien tous les jours, même le jour du sabbat.
  • Pourquoi les chefs juifs veulent-ils faire mourir Jésus ? Parce qu'il s'est fait l'égal de Dieu.

Sujet de l'animation

Description

Le miracle accompli par Jésus n'a pas plu aux spécialistes de la loi.

Il est alors question du travail de Jésus. 

Quel est le travail de Jésus ?

3 expériences à faire avec de l’eau :

https://youtu.be/n1o2ClwmTpo  

 

Plusieurs expériences montrent que l’arrivée d’un élément étranger change la propriété de l’eau :

Expérience n°1

Mettre un trombone dans un verre d’eau : il tombe au fond.

Mettre deux trombones en croix : ils restent tous les deux à la surface.

 

Application de l’expérience : Jésus est comme le deuxième trombone qui aide le premier à tenir.

 

Expérience n° 2

Fixer une bougie dans une assiette creuse, la remplir d’eau. Allumer la bougie. Mettre un verre par dessus, l’eau monte dans le verre mais quand on soulève le verre l’eau sort du verre. La bougie attirait l’eau.

 

Application de l’expérience  : Jésus, la lumière, est plus fort que l’eau de la piscine.

 

Expérience n°3

Mettre du poivre dans une assiette remplie d’eau. Le poivre remplit l’espace. Mettre un peu de liquide vaisselle sur son doigt : le poivre s’éloigne vers les parois de l’assiette.

 

Application de l’expérience : Jésus éloigne le mal par sa présence.

 

Conclusion :

Et Jésus se présente donc comme l’envoyé du Père.

Dieu travaille-t-il aussi le jour du sabbat ? Oui, Dieu travaille tous les jours à notre bien.

En fait, Jésus fait ce que le Père veut faire sur la terre : guérir, pardonner, donner du vrai repos.

Il agit comme s’il avait eu une procuration (cf. p.30 du Livre des Explorateurs). C’est pourquoi il a toute liberté d’agir au nom de son Père.

Sujet de l'animation

Description

Le verset-clé est Jean:5:19

Demander aux enfants comment ils illustreraient ce verset. Distribuer le verset à chacun et laisser un peu de temps pour que chacun dessine une action de Jésus qui montre ce que fait son Père.

Engagement personnel

Description

Nous-mêmes, nous ne pouvons peut-être pas guérir tous les malades mais nous pouvons agir « au nom de Jésus ». C’est-à-dire agir comme lui le ferait.

Une bonne question à se poser : « Que ferait Jésus à ma place ? »

 

 

Ma prière

Description

Imprimer l'annexe jointe et la poser sur la table devant les enfants.

Chacun pourra choisir l'un des types de prière proposé et le compléter :

S'il te plaît, Seigneur,...

Merci parce que...

Comme toi, je voudrais...

 

Le moment détente

Description

Demander deux volontaires.

Les faire asseoir sur des chaises en vis-à-vis. Le premier enfant (le modèle) doit mimer des actions comme se laver le visage, prendre son petit déjeuner, faire ses devoirs, etc. L’autre doit faire la même chose en miroir. Mais attention le sens du mime est inversé (la main gauche de l’un correspond à la main droite l’autre). Alors ce n’est pas si facile. Dès qu’on loupe un geste, on doit se faire remplacer par un autre concurrent. On peut chronométrer chaque imitateur. Celui qui imite le modèle le plus longtemps a gagné.

Conclusion et Ouverture

Description

Dans nos lectures de la semaine, voir comment Jésus accomplit le travail du Père, comment il agit en son nom.